Culture
Interview

Lille by Mat, Les aventures d'une super lilloise

Jeune Lilloise de 30 ans, Mat est devenue l’une des blogueuses incontournables de la métropole grâce à son blog « Lille By Mat’ ». Curieuse et communicante de métier, elle a toujours su dénicher les bons plans, bonnes adresses et les idées sorties autour d’elle. C’est heureuse que Mat’ partage avec nous la vie qu’elle mène depuis 4 ans.

 

Mathilde, 30 ans, un nouveau cap de franchi... (Rires) Je suis aujourd’hui indépendante en communication, d’origine parisienne et lilloise depuis 8 ans. Je suis arrivée à Lille il y a 8 ans pour une association de communication visant à promouvoir les commerces de la ville de Lille. C’est en découvrant ses quartiers et ses commerces que je suis tombée amoureuse de cette ville.  Lille by Mat’ a été créé en novembre 2011, un dimanche sur un canapé alors qu’il pleuvait. J’ai toujours été cette nana qui cherchait quelque chose de sympa à faire le samedi, une adresse différente pour aller boire un café ou un verre avec les copains. C’était un peu une évidence mais je ne savais pas comment le formaliser, ça n’a jamais eu pour vocation d’être un vrai support. Au début c’était un blog pour rire, un loisir à partager avec les copains et les copines. Seulement, j’ai été la première étonnée de découvrir que le blog prenait forme tout doucement. À l’origine, c’était vraiment les bons plans, avec un petit jeu concours. Aujourd’hui j’aime le faire évoluer, je me pose tous les jours la question : « si j’étais l’une de mes lectrices, qu’est-ce que j’aimerais moi trouver sur ce blog ? ».  J’ai donc développé un Lille City Guide, un annuaire d’adresses lilloises et de la métropole dans lequel on peut retrouver toutes mes adresses préférées. C’est une petite fiche avec un descriptif, les coordonnées et quelques photos que l’on peut présenter aux commerces partenaires afin de bénéficier d’offres : un café ou un dessert gratuit par exemple… On y trouve également un agenda avec tous les événements un peu girly de la métropole. J’essaie d’en partager le maximum car Lille by mat’, c’est d’abord pour la nana de 25-35 ans. Mais il y a aussi des mamans et des hommes sur mon blog, je fais donc en sorte de plaire au plus grand nombre à travers les animations que je trouve. 

Le but de Lille by mat’ est de trouver la petite adresse sympa qui va plaire à tout le monde. Et puis aussi d’aller dénicher des adresses qui sont un peu dans l’ombre et que l’on ne met pas assez en avant. Ce n’est pas parce qu’ils sont moins originaux qu’il ne faut pas parler d’eux. Je les sélectionne pour l’originalité ou parce que c’est une adresse vraiment mythique de Lille. Il faut savoir que je ne parle pas de ce que je n’aime pas, il n’y a pas de critiques. Alors oui, parfois je suis un peu déçue mais si j’en parle c’est que dans la globalité j’ai été séduite par le concept. Mon but n’est pas de leur faire une mauvaise pub. Si ça ne m’a pas plu, j’en parle au responsable et je repasse quelques mois plus tard pour tester à nouveau si besoin.

 

Tu as créé une réelle proximité avec tes lectrices. Te considères-tu comme leur grande sœur, leur copine ? 

C’est la copine, j’essaie de garder ce lien étroit. Parfois je reçois des messages de lectrices qui ont été déçues de l’adresse et c’est dans ces moments-là que je sens cette proximité car les gens m’envoient un message pour me le dire. Habituellement lorsque l’on voit quelque chose sur un site qui ne nous plait pas, on en reste là. 

 

Tu viens juste de publier le premier cahier de Mat’. Peux-tu nous en dire un peu plus?  

Depuis la création de Lille By Mat’, les lectrices se sont beaucoup intéressées au blog et notamment pour l’organisation des enterrements de vie de jeune fille. C’est simple, il y a de nombreuses adresses girly sur le blog et du coup elles se sont dit « il y a une mine d’or à trouver ». Je recevais souvent des mails et je m’amusais à y répondre en donnant tous les bons plans possibles et inimaginables. Jusqu’au jour où je me suis dit qu’il fallait en faire autre chose, c’est bien sympa de donner les adresses mais pourquoi ne pas en faire un livre ? Je suis quelqu’un qui aime organiser des évènements, des soirées filles etc. Ça a donc été une évidence pour moi. Je me suis d’abord posé la question du support adapté. Papier ou numérique? Pour finir, j’ai choisi un guide papier dans lequel on retrouve en 7 leçons toutes les étapes essentielles pour organiser un enterrement de vie de jeune fille à Lille. Ce guide est adressé à l’amie, la témoin de la future mariée, c’est un « secret » entre elle et moi. C’est comme Lille by mat’ finalement, ce cahier répertorie mes adresses coup de coeur de la métropole.

 

Auras-tu une part de responsabilité si l’enterrement de vie de jeune fille déçoit la mariée ? 

J’ai testé la quasi-totalité du cahier, sauf le pole dance (Rires) ! Je décline toute responsabilité car selon les affinités et la personnalité de la mariée, les activités ne peuvent pas plaire à tout le monde. Il y a des activités culturelles, d’autres beaucoup plus girly et selon le caractère de la future mariée, ça peut plaire ou non. 

 

Comment t’y es-tu prise pour réaliser ce premier cahier de Mat ? 

J’ai tout d’abord fait appel à quelqu’un pour l’illustrer : une graphiste et directrice artistique lilloise, Céline Pizzi. Je travaille avec elle depuis la création du blog, c’est elle qui a créé l’effigie de Lille by mat’ et c’est pour cela que je lui ai donné tout le contenu et toutes les idées du cahier pour qu’elle puisse complétement l’illustrer avec l’univers Lille by mat’. C’était vraiment important de retrouver le même univers sur les deux supports : lorsque les lectrices lisent le blog ou feuillètent le cahier, elles reconnaissent facilement Lille by Mat’. Céline est une illustratrice indépendante mais également une amie. Elle s’amuse toujours à me représenter. C’est facile de me retrouver dans ses illustrations car elle me connait bien, mais aussi parce qu’elle connait l’univers de Lille by mat’ très girly où l’on s’adresse directement à la personne en la tutoyant. 

 

Pourquoi t’être lancée sur papier, plutôt que de poursuivre sur le numérique ? 

Tout d’abord pour réaliser un rêve, j’avais vraiment envie de concevoir un support papier. Le support numérique n’était clairement pas pratique pour organiser quelque chose. On sait tous aujourd’hui que même si l’on utilise beaucoup les agendas numériques, le papier reste le support le plus sympa pour s’organiser. J’avais envie que les filles aient devant elles un support où elles peuvent écrire, faire des ratures : il y a des fiches de brouillons, des fiches définitives du programme, on peut y noter toutes les participantes... Je souhaitais vraiment que les lectrices s’approprient ce cahier, qu’il devienne leur journal de bord personnel et intime à la fois.

 

Je suis la témoin du mariage de ma meilleure amie. Où puis-je me procurer ce cahier ?

On le retrouve aujourd’hui uniquement sur le blog. J’ai envie de le laisser en exclusivité pendant quelques mois, pour mes lectrices. Pour le commander, il y a un service en ligne de paiement. On peut également me retrouver sur certains événements comme le Grand Playground prochainement. Et puisque je suis indépendante, je travaille parfois dans des cafés . Un coup d’oeil sur Instagram pour connaître le lieu où je me trouve et les filles peuvent venir les chercher directement. C’est beaucoup moins informel, on boit un café ensemble, on discute et surtout, cela évite de payer les 3.50€ de livraison ! 

 

Que pouvons-nous te souhaiter pour la suite ?

J’aimerais multiplier les points de distribution du cahier. Évidemment pour débuter, ce serait dans les petites boutiques lilloises afin de suivre la logique du blog. Mais ce n’est pas la priorité, laissons-le vivre sur le blog. Le proposer aux lectrices du blog, c’était pour moi l’essentiel.

Vous avez aimé cet article ? partagez-le !